Assocation pour la pénalisation de la négation du génocide arménien Marseille

Nos secteurs d'activité - Le CCAF Sud est une association qui soutien les associations membres dans leurs actions humanitaires et d'intégration en Arménie. Elle soutien également la pénalisation du Génocide Arménien.
Pour plus de renseignements, merci de prendre contact avec nous.

Le CCAF Sud est un organisme qui accompagne les associations arméniennes de la Côte d'Azur dans leurs missions pour la communauté arménienne, qu'elle soit d'ordre humanitaire, citoyenne ou d'intégration. Elle compte de nombreuses associations membres comme l'Association Croix Bleue des Arméniens de France (CBAF), l'Association Culturelle Arménienne de Bouc bel Air (ACABA) ou encore la Jeunesse Arménienne de France (JAF). 

Vous souhaitez monter votre propre association arménienne ? CCAF Sud vous aide dans la création de votre association sur Marseille et sa région.

CCAF Sud, soutien des associations sportives arméniennes Marseille
Aide à la création d'associations arméniennes Aix en Provence
Organisation d'événements pour la communauté arménienne Aix en Provence
Commémoration du Génocide Arménien de 1915 Aix en Provence
Accompagnement des associations humanitaires arméniennes Marseille
CCAF Sud, soutien des associations sportives arméniennes Nice

Vous recherchez tous les événements de la communauté arménienne sur Marseille et la région Sud ? Consultez l'agence du Conseil de Coordination des Organisations Arméniennes de France Sud, association de soutien à la République Arménienne. Découvrez les dates et le programme de la commémoration au Génocide Arménien du 24 avril 1915, mais aussi les dates du noël arméniens ainsi que les églises et cathédrales arméniennes présentes sur la Côte d'Azur.

Consultez l'intégralité de notre site internet , n'hésitez pas à nous contacter.

Association Arménienne à Marseille

Le Conseil de Coordination des Organisations Arméniennes de France Sud, aussi appelé CCAF Sud, est une association apolitique de soutien à la République Arménienne. Elle défend la reconnaissance, la condamnation ainsi que la réparation du Génocide Arménien datant de 1915, au niveau national et international. Elle soutien également la reconnaissance du Karabagh par la France et les organisations internationales. 

Elle est par ailleurs la seule structure reconnue de manière officielle qui organise la commémoration du Génocide Arménien du 24 avril 1915.

Evénements Arméniens sur la Côte d'Azur

Nous soutenons les associations membres dans leurs missions humanitaires en Arménie des événements arméniens à 
Aix en Provence Côte d'Azur Marseille Nice

Le Sénat a adopté en Octobre 2016 la pénalisation de la négation des génocides
Génocide : feu vert du Sénat à la pénalisation du négationnisme Le Sénat a adopté le vendredi 14 octobre 2016, un article au projet de loi égalité et citoyenneté qui pénalise toute contestation des génocides reconnus par la France, même quand ils ne sont pas reconnus par leurs auteurs, comme le génocide arménien.... Extrait du Blog d’Hervé Chabaud
En savoir plus
Ingérence Turque en France ?
Le parti Égalité et Justice (PEJ) est un parti communautaire issu de la diaspora turque installée en France. De nombreux cadres du Parti Egalité et Justice exercent simultanément des responsabilités au sein de la Cojep, une structure d’éducation populaire qui « ne cache plus son accointance avec l’AKP« , le parti turc d’Erdogan, selon Mine Günbay, adjointe au maire de Strasbourg. Cette élue elle-même d’origine turque définit le Parti Egalité et Justice comme « à minima islamo-conservateur« , avec des « relents panturquistes« . Selon certains milieux turcs, les membres de la Cojep avaient d’abord infiltré le PS, les Verts mais aussi l’UMP…
En savoir plus

En savoir plus
Commémoration Massacre Soumgait
Les Arméniens de Marseille commémorent le 30e anniversaire des pogroms de Soumgaït Si le génocide des Arméniens de Turquie reste l’une des plus grandes tragédies du XXe siècle, il est un événement moins connu mais tout aussi effroyable qui a lui aussi profondément meurtri la diaspora arménienne. D’autant qu’à l’époque, la réprobation des grandes démocraties mondiales s’est faite particulière discrète. Il s’agit des pogroms anti-arméniens de Soumgaït, perpétrés les 27 et 28 février 1988 dans cette ville placée sous l’autorité politique de ce qui était alors la République socialiste soviétique d’Azerbaïdjan (devenue aujourd’hui la République d’Azerbaïdjan).
En savoir plus