Les Arméniens de Marseille commémorent le 30e anniversaire des pogroms de Soumgaït

Retour

Les Arméniens de Marseille commémorent le 30e anniversaire des pogroms de Soumgaït

Les Arméniens de Marseille commémorent le 30e anniversaire des pogroms de Soumgaït

Si le génocide des Arméniens de Turquie reste l’une des plus grandes tragédies du XXe siècle, il est un événement moins connu mais tout aussi effroyable qui a lui aussi profondément meurtri la diaspora arménienne. D’autant qu’à l’époque, la réprobation des grandes démocraties mondiales s’est faite particulière discrète. Il s’agit des pogroms anti-arméniens de Soumgaït, perpétrés les 27 et 28 février 1988 dans cette ville placée sous l’autorité politique de ce qui était alors la République socialiste soviétique d’Azerbaïdjan (devenue aujourd’hui la République d’Azerbaïdjan). Et même si les chiffres officiels et officieux concernant le nombre de victimes, se contredisent honteusement, il est acquis que de véritables massacres ont été perpétrés durant ces deux jours ; événements qui allaient d’ailleurs alimenter la guerre du Haut-Karabagh.

C’est donc en hommage et à la mémoire des victimes de ces pogroms qu’une messe de requiem a été célébrée, ce matin, à la cathédrale apostolique arménienne des Saints-Traducteurs de Marseille, sur l’avenue du Prado (8e). Messe présidée par le père Aram Ghazariyan, à laquelle assistaient notamment le consul général d'Arménie à Marseille Rouben Kharazian, et la présidente du Conseil de coordination des organisations arméniennes de France pour la région Sud, Aurore Bruna. À l’issue de la cérémonie, plusieurs gerbes ont été déposées par les officiels devant la stèle "à la mémoire des Arméniens morts pour le rattachement du Karabagh à l’Arménie, victimes des massacres perpétrés par les Turcs azéris".

(Extrait La Provence Fevrier 2018)

Contactez-nous